Blog

Revue de presse thérapeutique du 17-02-13

Publié par

Revue de presse thérapeutique du 17-02-13

Comme son nom l’indique, la revue de presse thérapeutique est un coup d’œil sur ce qui se dit et/ou s’écrit sur le web autour de la thérapie. C’est une façon de rassembler en un point les informations différentes et croustillantes autour de ce domaine que j’affectionne particulièrement.

Vous découvrirez cette semaine les vertus du tango argentin qui trouve une place particulière dans les hôpitaux psychiatrique en Argentine (pour l’instant). Le chat déjà tellement fourni en qualité ajoutera à son « savoir-être » un « savoir-faire » thérapeutique ont ne peut plus ronronnant. Enfin vous comprendrez la force de l’écrit dans la démarche thérapeutique de chacun. Bonne lecture.

tango thérapieLe tango argentin

Nous pouvons nous entendre dans cette revue de presse thérapeutique sur le fait que toute forme d’expérience est thérapeutique. Pour peu que l’intention qui l’accompagne le soit avant tout. La rencontre des corps n’est jamais liée au hasard et si elle peut être traumatique par instant, elle peut aussi et avant tout être festive. Le tango argentin est une danse qui, en matière de rencontre des corps, se pose pratiquement comme incontournable. Vivre une expérience, thérapeutique ou non, se différencie de sa théorie par l’engagement du corps dans l’expérience elle-même. Il semble que dans ce domaine les hôpitaux psychiatriques argentins aient une petite longueur d’avance sur le reste du monde. Je vous laisse découvrir en quelques pas chassés l’émergence de ce qui pourrait se nommer la tango-thérapie.

http://www.leparisien.fr/laparisienne/sante/la-tango-therapie-traitement-tres-special-des-hopitaux-argentins-06-01-2013-2460513.php

Ronron thérapieLa “ronron” thérapie

Elle est à la une de nombreuses gazettes, cette thérapie du ronron nous donnerait presque le tournis. Etre en contact avec le ronron du chat permettrait de lutter contre l’anxiété. Je ne n’écris pas cette revue de presse thérapeutique avec un chat sur les genoux mais je suis en contact avec la sensation qui pourrait accompagner cet instant. Cela montre à quel point la vieille histoire entre les hommes et les chats serait de nature à les réguler les uns et les autres. Le ronron du chat est sans doute inscrit dans l’inconscient collectif comme un archétype de la tranquillité et de la plénitude. Les analystes psycho-organiques parleraient volontiers d’orgonomie pour qualifier l’expérience du chat quand il se laisse aller à cette sonorité et cette vibration qui traverse ce que nous sommes et nous touche au plus profond. Chapeau félin : “je t’en prie, fit l’autre”.

http://www.huffingtonpost.fr/2013/01/14/ronron-therapie-les-bienfaits-du-ronronnement-des-chats-sur-le-moral-le-stress-insomnie-anxiete-chat_n_2470461.html?utm_hp_ref=france

Blogo thérapieLa blogo-thérapie

S’il y a des sujets qui me concernent, ce sont bien ceux de la thérapie et de la “bloggerie”. Je devrais, si j’en crois ce que je lis, me faire du souci pour la fréquentation de mes cabinets de Rochefort et de La Rochelle. La blogo-thérapie est une nouvelle tendance qui soulage tous ceux qui écrivent. Ceux qui donc remplissent un blog, se porteront mieux et seront en quelques sorte en thérapie, alors que ceux qui n’écrivent pas de blog continueront à fréquenter les cabinets des thérapeutes et autres analystes psycho-organique. Alors à vrai dire, je ne sais plus quoi faire, dois-je m’inquiéter pour mes cabinets ou être rassuré parce que j’écris sur mon blog….

http://anecdotesdhieretdaujourdhui.hautetfort.com/archive/2013/02/03/la-blogo-therapie.html

Vos commentaires sur cette revue de presse thérapeutique sont les bienvenus. Bonne lecture à tous.

0
Stéphane Duriez

À propos de l'auteur

Je suis analyste psycho-organique et ma plus grande compétence c’est avant tout d’être un humain. Etre humain, c’est ce que nous sommes tous avant toute autre chose. Soutenir l’être humain et lui permettre de se retrouver, d’aller mieux, voire de s’épanouir en vous, telle est mon action.

Ajouter un commentaire