Blog

Thérapie par le jeu de sable

Publié par

Thérapie par le jeu de sable

Origine de la thérapie par le jeu de sable

Pour les secrets trop lourds à porter  ou les malaises trop durs à dire, une thérapie propose une approche en douceur: le jeu de sable. La première forme de jeu de sable s’appelle «le jeu du monde ».Elle est créée par Margaret Lawenfelt pédiatre et psychanalyste anglaise qui l’utilise au lendemain de la 2ème guerre mondiale auprès d’enfants en difficulté. Confrontée à la difficulté de communiquer dans un environnement multilingue, elle met au point cette technique en s’appuyant sur le premier vecteur de communication des enfants : le jeu, l’image.

Au cours d’un séminaire à Londres Dora M.Kalf, alors élève du psychiatre suisse Carl Gustave Jung, découvre le jeu du monde et comprend rapidement la valeur et le potentiel de cet instrument thérapeutique. Elle décide alors d’adapter cette technique qu’elle nommera « Thérapie par le jeu de sable », en modifiant certains éléments du cadre et en redéfinissant les rapports entre client et praticien.

 

Thérapie par le jeu de sableThérapie par le jeu de sable pour les enfants

Comment dénouer les problèmes d’un enfant qui ne trouve pas les mots? Comment aider quand le mal être de l’adolescent à de la peine à s’exprimer? Parmi toute la panoplie de thérapie en vogue, la thérapie par le jeu de sable propose une approche différente particulièrement adaptée aux enfants. C’est une approche intéressante parce qu’elle est ludique et créative. Les enfants n’ont pas l’impression que l’on fait un travail sur eux. Cette thérapie s’inscrit sur une base psychothérapeutique  selon l’analyse psychologique Jungienne. Les mains souvent savent déchiffrer une énigme avec laquelle l’intellect se bas en vain, disait le psychiatre Carl Gustav Jung. C’est au milieu de ces éléments de décor, comme autant de représentant du monde intérieur, que l’enfant peut se mettre à jouer.  La relation thérapeutique permet à l’enfant de s’ouvrir en confiance, de créer et de déposer dans le sable son univers intérieur. Les parents n’assistent pas. Pendant trente ou quarante minutes, l’histoire se tisse. La mise en scène du jeu permet à l’individu d’accéder aux émotions profondes de l’individu et de l’extériorisation.  Le principe du transfert et contre- transfert  entre le patient et le thérapeute est partie intégrante du processus.

 

Thérapie par le jeu de sable

Thérapie par le jeu de sable pour les adultes

Traumatismes de la petite enfance, tabous divorce des parents, échec scolaire, manque d’estime de soi, énurésie ou hyperactivité, autant de troubles que la thérapie par le jeu de sable aide à mettre en lumière. C’est un bel outil qui convient aussi aux adultes, lesquels vont plus souvent vers le minéral, se lance dans une recherche épurée et sensorielle des formes plutôt que dans des jeux de rôle figuratifs.  Souvent ils avouent se sentir mieux, plus libre après la séance.  Comme si en jouant, les mains mettaient en scène ce que l’inconscient gardait sous scellé. Les outils inhérents à cette méthode permettent de dégeler les énergies bloquées. Le sable va là où le mental n’a pas accès et on ne peut pas tricher. Le sable révèle, amène les choses à la conscience en douceur, ce qui permet de les accepter.

0
Stéphane Duriez

À propos de l'auteur

Je suis analyste psycho-organique et ma plus grande compétence c’est avant tout d’être un humain. Etre humain, c’est ce que nous sommes tous avant toute autre chose. Soutenir l’être humain et lui permettre de se retrouver, d’aller mieux, voire de s’épanouir en vous, telle est mon action.

Ajouter un commentaire